logo afn

ForêtNeuchâtel

Marché du bois

Actuellement, la situation dans le secteur de la construction est soutenue.   Dans beaucoup de régions, les chantiers sont très nombreux. Les constructions en bois grignotent continuellement des parts de marché. Les scieries sont bien approvisionnées. Le sentiment général des professionnels de la filière est positif. Le front commun entre les forestiers et les scieurs en faveur du Certificat d’Origine Bois Suisse porte ses fruits. La demande en bois suisse augmente. Certaines scieries n’arrivent pas à satisfaire la demande.
En France, les scieries ont également constitué un stock conséquent pour l’été. Les perspectives dans la construction sont également favorables. Des hausses des prix des sciages sont en cours de négociation. En Allemagne et en Autriche, les récoltes de bois ont diminué. Le marché est mal approvisionné. Le franc fort reste un défi pour les partenaires du marché et pénalise toujours les exportations.

La situation des attaques de bostryches devient assez préoccupante. La météo chaude et sèche favorise la prolifération de ces insectes ravageurs. L’observation et le cas échéant des interventions rapides sont de mise. En cas d’identification après l’envol de la nouvelle génération, laisser le bois sur pied s’il ne présente pas de risques sécuritaires.

Pour les feuillus, la situation est stable. Dans l’ensemble, la demande est existante pour le hêtre, les prix sont en baisse pour le frêne (chalarose) et les exportations de ces deux essences vers la Chine sont en diminution. En effet, les risques du commerce avec la Chine sont grands. Le transport est à la charge des vendeurs, la situation sur place est incertaine, les paiements difficilement assurés. Le chêne se maintient à un prix très élevé.

Pour cet été, les prix ne vont pas fluctuer. Mais cet automne, les grumes fraîches résineuses de qualité seront fortement demandées. Pour cet automne, une hausse des prix des grumes résineuses est attendue. ForêtNeuchâtel va tout mettre en œuvre pour obtenir les meilleures conditions possibles de vente des bois.

Voici les recommandations de prix de la commission suisse du marché du bois, en hausse de 3.- CHF / m3: