logo afn

ForêtNeuchâtel

Bienvenue sur le site des propriétaires forestiers neuchâtelois

ForêtNeuchâtel, c'est la voix des propriétaires, l'écho de la forêt. ForêtNeuchâtel représente, défend et développe les intérêts de la propriété forestière dans le canton de Neuchâtel, en respectant les principes du développement durable.

Fagus Suisse: lancement de la production fin 2019

Une année après l’augmentation du capital-actions et l’apport de fonds étrangers nécessaires, Fagus Suisse est entré en phase de réalisation. Mi-décembre 2018, le Conseil d’administration a décidé l’investissement de 7 millions de francs. Une décision attendue depuis longtemps par la branche et synonyme de lancement effectif d’un projet totalement novateur pour l’industrie du bois suisse.

Vente de bois précieux 2018

Les résultats de la vente de bois précieux 2018 sont disponibles dans l'onglet suivant:

https://www.foretneuchatel.ch/vente-de-bois-precieux-2018

Marché résineux saturé

La commission commerciale de Forêtneuchâtel a rencontré dernièrement les scieurs/marchands de bois suisse et français pour faire le point de la situation du marché. Toutes les informations et les recommandations de prix sont disponibles avec le lien suivant:  https://www.foretneuchatel.ch/recommandations-de-prix-2018-2019

ForêtSuisse

L'EFS, l'association faîtière des propriétaires de forêts s'appelle maintenant «ForêtSuisse». Les propriétaires forestiers souhaitent ainsi mieux communiquer et faire connaître leurs prestations et leurs revendications. Ils soignent la forêt – un tiers de la surface de notre pays – afin qu'elle puisse remplir ses multiples fonctions, tout en étant confrontés à des contraintes grandissantes.

Le fonds du bois met l'accent sur le bois suisse

Le Fonds d’entraide de l’économie forestière et du bois (FDB) a tenu son Assemblée des délégués le 2.6.2014 à Berne et a pris des décisions sur l’utilisation des moyens financiers du Fonds.

Le flétrissement du frêne de part et d'autre des Alpes

Le flétrissement du frêne, observé depuis 2008 en Suisse, a continué à se répandre et à se renforcer en 2013. L’agent pathogène a réussi à gagner le Tessin et les vallées secondaires des Grisons et des Préalpes, ainsi que la Suisse romande jusqu’à Genève. C’est ce qu’a pu constater l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL. En 2014, on estime que désormais l'entier du territoire suisse est à présent concerné par ce fléau.

Cours bois de lutherie résumé

L’épicéa de lutherie a été présenté durant la première partie du cours. Il s’agit d’une espèce d’arbre pouvant atteindre 55 m de haut, 1.50 m de diamètre et un âge maximal de 500 ans. En Suisse, on trouve les épicéas, picea abies, principalement dans la chaîne du Jura, les Préalpes et les Grisons. En Europe, les principaux sites de production du bois de lutherie sont bien connus :

Phares allumés pour les engins forestiers

Dès le 1er janvier 2014, tracteurs et engins forestiers doivent circuler phares allumés, même de jour ! L'obligation figure dans l'Ordonnance fédérale sur la circulation routière révisée. Elle est valable pour tous les véhicules à moteur immatriculés après le 1er janvier 1970.

Fonds climatique: refus du conseil national

Le Conseil national (CN) a rejeté la motion de Max Binder (président de l'EFS) demandant la création d'un Fonds climatique en faveur des propriétaires de forêts, par 67 «oui» contre 108 «non». Lors du débat, la Conseillère fédérale Doris Leuthard a notamment rappelé que le Parlement avait déjà refusé un tel projet en 2007 et que Conseil fédéral s'opposait à l'actuel motion.

Attention à la prolifération du capricorne asiatique

Le capricorne asiatique est facilement reconnaissable

Le retour (espéré) de la belle saison coïncide avec le début de la période d’activité du capricorne asiatique. La surveillance et les contrôles sont de ce fait très importants. Cet organisme nuisible particulièrement dangereux est introduit en Suisse principalement avec les emballages en bois importés d’Asie. Il s’attaque à toutes les espèces de feuillus. Sa présence en Suisse a été décelée pour la première fois en 2011. Pour empêcher l’introduction de nouveaux insectes, la Confédération a renforcé les contrôles systématiques de bois d’emballage aux douanes en 2012.

Pages