logo afn

ForêtNeuchâtel

C'est le printemps !

Marche, vélo, course à pied ou simple petit tour pour respirer: la forêt est un espace apprécié. Les propriétaires forestiers vous invitent toutes et tous à vous y rendre à l’occasion de la Journée internationale des forêts, le 21 mars. Mais n’oubliez pas de respecter les lieux!
En été, la moitié de la population se rend au moins une fois par semaine en forêt, pour y pratiquer la course à pied, le vélo ou simplement pour s’y promener et s’y délasser, montre une enquête de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). La forêt est encore plus belle au printemps. Les chants d’oiseaux, les nuances de vert, le parfum des lieux sont un ressourcement. La plupart des gens se sentent plus détendus lorsqu’ils sont en forêt, qui a une importante fonction récréative.
Tout le monde est bienvenu en forêt, le libre-accès y est garanti. Mais cela ne signifie pas qu’on
puisse y faire tout et n’importe quoi. Toute forêt a un propriétaire, public ou privé. Et elle n’est pas
seulement un lieu de récréation. Elle sert aussi, par exemple, d’habitat à plus de 25000 espèces
animales et végétales et joue un rôle important pour la purification et le stockage de l’eau potable.
Elle nous protège des dangers naturels, des intempéries, des avalanches et nous fournit du bois.
Que la forêt soit ouverte à tous et en tout temps ne va pas de soi et mérite le respect. En fin de
compte, nous sommes ses hôtes et devons nous y comporter comme des invités. Au printemps,
les animaux sont accompagnés de leur progéniture et sont très sensibles aux perturbations. La
présence d’un chien est une source de stress, perçue comme un danger. Il est donc obligatoire
de tenir les chiens en laisse durant toute la saison de mise-bas et de nidification.
Nombre de gens recherchent en forêt le silence, la tranquillité, le délassement, loin du bruit des
routes. C’est pourquoi il est interdit de circuler en forêt. Dès que la nuit tombe et jusqu’au matin,
une foule d’animaux y trouve refuge. Il est donc important de rester sur les chemins et d’éviter
toute lumière intempestive.
La forêt nous offre quantité de présents, certains à emporter. La loi autorise la récolte et la cueillette
en quantités raisonnables et à usage personnel de petit bois, de cônes de résineux et, pour
autant qu’ils n’appartiennent pas à une espèce protégée, de plantes, de champignons et de baies.
Vous pouvez donc y prélever une poignée d’ail des ours pour votre pesto ou un bouquet d’aspé-
rule odorante pour en faire tisanes et sirops. Sans problème. ForêtNeuchâtel et ForêtSuisse, Association des propriétaires forestiers, vous souhaite de belles heures dans les bois!